Chroniques Cultur'elles & Coquetteries

Archives de Tag: Ripa di Porta Ticinese

Un temps estival, du soleil sur mes gambettes,

une envie de balade au calme et d’une bonne glace pour se rafraîchir.

C’est samedi, et on voudrait juste flâner et éviter les grandes places milanaises noires de monde. On opte cet après-midi pour une excursion dans le quartier des Navigli au sud-ouest de Milan.

C’est sans doute l’un des quartiers de la ville qui a conservé le plus de charme, avec ses cours pavées, son lavoir, ses terrasses et ses nombreux ateliers d’artistes. C’est pittoresque, et j’aime beaucoup.

On vagabonde au bord du canal, le long de Ripa di Porta Ticinese. On s’attarde sur les nombreuses boutiques vintages pleines de robes de soirées, de vestes en cuir, de blouses fleuries, de vestes à épaulettes, de chaussures colorées… Puis on change de décors et on entre ensuite dans le repère des grands fans de comics, bandes dessinées, manga… Avec des planches originales à des prix hallucinants.

On s’amuse à traverser les ponts pour passer d’une rive à l’autre, on observe toutes ces terrasses pleines de charmes où l’on sirote un grand verre de Crodino.

La chaleur nous emmène tout droit vers les glaces d’Amorino, pour une atmosphère entre chic et rustique, et questions saveurs c’est l’embarras du choix. Après avoir longtemps réfléchi, on se décide pour des parfums rafraîchissants, ce sera alors due coppette : mangue-orange sanguine / orange sanguine-fraise.

Pas vraiment à mon goût, ce quartier est aussi l’antre des bobos, hipsters & co. Apparemment rien d’alarmant quand un jeune bon chic-bon genre installe sa petite camionnette et vous propose de vous faire des espadrilles pour 35€ la paire… On chine des tenues aux coupes à la Isabel Marant, et personne ne s’étonne que la petite blouse est à 380€. C’est l’art de vendre du vintage à un prix astronomique. Vous l’aurez compris, Navigli c’est aussi le repère des jeunes artistes branchés, friqués, et pour le coup un peu fous.

Mais pour mon plus grand bonheur, le charme de ce quartier est gratuit. Alors on profite de ce qui s’offre à nous et on s’aventure dans une petite cours pleine d’enchantement. On admire les petites créations dans ces ateliers d’artistes qui fascinent. C’est calme et reposant, on croise même un gros matou qui n’hésite pas à faire sa sieste en plein milieu de la cours et ne bronche aux caresses des passants.

Se promener au bord du Navigli, pour un méli-mélo entre Milan & Venise.

KA